Leçons de niveau 12

Enzyme, phénotype et génotype/Rappels de données génétiques

Une page de Wikiversité.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Début de la boite de navigation du chapitre
Rappels de données génétiques
Icône de la faculté
Chapitre no 10
Leçon : Enzyme, phénotype et génotype
Chap. préc. :Rappels de données biochimiques
Chap. suiv. :Du génotype au phénotype
fin de la boite de navigation du chapitre
Icon falscher Titel.svg
En raison de limitations techniques, la typographie souhaitable du titre, « Enzyme, phénotype et génotype : Rappels de données génétiques
Enzyme, phénotype et génotype/Rappels de données génétiques
 », n'a pu être restituée correctement ci-dessus.

Caractères individuel et spécifique[modifier | modifier le wikicode]

Les espèces se différencient par des caractéristiques apparentes ou décelables qui sont les caractères spécifiques des unes qui les distinguent des autres.
Dans chaque espèce, les individus sont eux aussi différenciables par des caractéristiques apparentes ou décelables qui sont les caractères individuels des uns qui les distinguent des autres, faisant de chaque être vivant un être unique.
Pour une espèce, le caractère individuel le plus représenté parmi les individus sera le caractère individuel normal de l'espèce.

Dans une espèce de Mammifères, une capacité sanguine est la coagulation qui intervient lors d'une hémorragie externe : le sang liquide au niveau de l'ouverture sur l'extérieur d'un vaisseau sanguin se fige puis donne une structure de plus en plus solide fermant cette ouverture. Après une coupure, la coagulation par ses conséquences est apparente.
Cette coagulation est possible parce que le sang contient une substance (soluble), le fibrinogène, qui, lorsque le sang est, notamment, au contact de l'air, se transforme en une substance insoluble, fibreuse et adhérente sur la face internes des vaisseaux, qui constitue une sorte de filet qui retient les éléments figurés du sang qui en s'empilant finissent par former un bouchon fermant l'ouverture du vaisseau. La mise en évidence de la présence de fibrinogène dans le sang est une façon de déceler la capacité de coagulation.
La capacité de coagulation est un caractère spécifique d'espèces de Mammifères. Les individus d'une de ces espèces pour la plupart peuvent obtenir dans des conditions particulières une coagulation de leur sang : la coagulation du sang se présente donc comme le caractère individuel normal du caractère spécifique de la capacité de coagulation. Par contre, quelques individus de cette espèce ne montrent pas de coagulation de leur sang lors d'une coupure : cette anomalie concernant la capacité de la coagulation du sang est l'hémophilie. Ainsi, vis-à-vis de la capacité de coagulation, Caractère spécifique, il y aurait deux caractères individuels possibles :
  • le caractère individuel normal pour les individus, les plus nombreux, qui montrent une véritable coagulation de leur sang dans les conditions qui la requièrent,
  • le caractère individuel malade ou hémophile ou encore anormal pour les individus qui ne montrent pas de véritable coagulation de leur sang dans les conditions qui la requièrent.

Le phénotype[modifier | modifier le wikicode]

Le phénotype décrit pour un individu et pour un caractère spécifique donné, le caractère individuel (apparent ou décelé) de cet individu.

Le phénotype d'un individu peut décrire :

  • le caractère individuel présenté par un individu pour un caractère spécifique donné,
  • les 2 caractères individuels présentés par un individu pour 2 caractères spécifiques donnés,
  • ...,
  • les n caractères individuels présentés par un individu pour n caractères spécifiques donnés,
  • ...,
  • l’ensemble des caractères individuels présentés par un individu pour tous les caractères spécifiques de son espèce.

C'est le contexte qui entoure la description d'un phénotype individuel qui montre à quel degré il est énoncé.
Un individu qui présenterait le phénotype normal pour tous les caractères de l'espèce aurait le phénotype de l'espèce. C'est ce phénotype de l'espèce qui a permis de rapprocher ou de distinguer les espèces dans le cadre de la taxinomie (la classification des espèces les regroupant en Genre, Famille, Ordre, Classe et Règne).

Le génotype[modifier | modifier le wikicode]

Le génotype d'un individu est l’ensemble des gènes présentés par un individu pour un caractère spécifique donné.

En fait, la génétique a montré que pour chacun des caractères spécifiques déterminés par un gène, il peut exister plusieurs versions de ce dernier : les allèles.

Pour un caractère spécifique donné, les allèles sont des formes modifiées (voire altérées) d'un même gène initial, dit gène ancestral, qui peut être l'un des allèles de ce caractère spécifique (qui se serait maintenu dans la population).

Le phénotype d'un individu est en partie le résultat de l’expression de son génotype.