Discussion utilisateur:Yvan podeur

Une page de Wikiversité.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Bonjour ceci étant ma première contribution, ne me tenez pas rigueur pour les fautes de styles. Voici ma question concernant les implications de la force de gravitation. Pourrait elle n'être qu'une conséquence et non une force? Je m'explique: voilà d'où part cette théorie

On considère la gravitation comme une force induite par le fait qu’il existe une masse. mais si cette masse n'était en fait que la conséquence d'une expansion d'un corps sur son entourage? la masse de la matière ne serait alors que le résultat de cette expansion et la force gravitationnelle pourrait alors s'exprimer comme une relation de cause à effet sur l'expansion de plusieurs corps dans un même espace.

Une métaphore pourrait le démontrer. la force qui explique qu'un homme est attiré par la terre (et vice versa) pourrait être considéré comme deux corps en expansion, tel un petit et un grand ballon de baudruche, en contact dans le même espace. si l'expansion était considéré comme relative à la taille du ballon, elle augmenterait de plus en plus vite. Du point de vu du gros ballon (la terre) le petit ballon serait poussé plus vite que du point de vue du petit ballon (l'homme). d'où une interaction pouvant être considéré comme une attraction terrestre (ou humaine toute proportion gardé, en fonction du point de vue), la gravitation.

mais alors que dire du fait de l'interaction sans contact des deux corps terre lune me diriez-vous! et vous auriez bien raison. Cela me perturbe car je sens une certaine logique dans cette approche.

je lance l'idée, si elle n'existait pas déjà et je me demande si l’on ne pourrait considérer cette interaction comme la résultante de l'expansion général. Ce qui reste à prouver, c'est: Le temps, ne pourrait il pas être considéré comme une certaine distance entre un point à l'origine et ces deux corps en expansion dans un même espace qui déformerai la fameuse courbure de l'espace/temps ce qui expliquerait cette interaction à distance.

Mais alors pourquoi la lune tournerait elle autour de la terre et ainsi de suite?

Je reprends cette question par une autre, de quel point de vue? et pourquoi pas la terre, qui tourne autour d'elle-même (on le sait), n'entrainerait elle pas aussi l'espace (ou le temps) qui l'entour sur un ou plusieurs axes. De ce point de vue, ce serait alors la terre qui ferait tourner l'espace autour d'elle dans l'interaction de son expansion avec les autres corps. intéressante possibilité qui s'applique d'ailleurs a tous les corps et à leur environnement proche ou éloigné. L'interaction gravitationnelle ne serait alors plus qu'une conséquence de l'expansion de toutes choses...

Autrement dit, est-ce que la matière serait l’expression d'une force en expansion créant à la fois l'espace (le rapport de la matière émergente, en expansion dans le vide) et le temps (l'espace parcouru depuis le point zéro par cette même matière en progression continue). Quant à en mesurer la progression, comment faire si l'étalon de mesure est aussi en progression relative...

...et si la constante de vitesse de progression de la lumière dans le vide était la même que le rapport d'expansion d'un corps dans l'espace? la lumière ne serait plus qu'un instantané de cette progression poussé par l'expansion générale. un bigbang électromagnétique, pourquoi pas, sous la forme d'une sorte de singularité, mais là, bien qu'attrayante, je sens que l'analogie semble trop irrationnel. Reste à démontrer ce qui peut l'être.

ypo