Discussion Recherche:Raisonnement contradictoire et structure des nombres entiers/Démonstration du DTF

Une page de Wikiversité.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Sur l'ordre des propositions[modifier le wikicode]

S'agissant d'une formulation négative, de la forme non-P (il N'EXISTE PAS), le raisonnement démarre donc sur la description de ce qui n'existe pas : qu'est-ce que c'est qui n'existerait pas ? réponse : an + bn = cn

Le seul fait de préciser ce qui n'existe pas lui confère une existence. Donc, il existe an + bn = cn

Si cela existe, on doit pouvoir l'observer. On donne un exemple. Inutile alors de démontrer que cela existe. Sauf si, bien sûr, on peut observer des cas où cela n'existe pas. Est-ce alors FAUX ?

Le problème est donc un problème sémantique, rhétorique, dialectique, logique. Pourquoi ?

réponse : parce qu'il faut définir les conditions dans lesquelles cela existe. Sinon, cela existerait dans n'importe quelles conditions et il serait inutile de disserter : cela est, point final.

Les conditions dans lesquelles cela existe doivent être précisées, sinon ...

Ici, ces conditions sont formulées par : n > 2 de manière négative (pour qui n'existe pas).

Il convient de rectifier au préalable pour définir quand cela existe : n ≤ 2.

Il faut donc, au préalable poser les conditions d'existence par un raisonnement : la partie directe (la chose existe SI ...) : c'est une condition nécessaire.

Après, il faut confirmer que cela n'existe QUE si (condition suffisante). Et alors, ce sera VRAI pour et FAUX pour. A condition que les deux ensembles conditionnels soient disjoints. Fondement de la logique contradictoire.

L'ordre des propositions doit être INVERSÉ, sinon il n'y a aucun sens à la démonstration. Ce serait une absurdité de ne pas tenir compte de cet ordre en démarrant par une condition suffisante ! Supreme assis (grain de sel) 21 janvier 2019 à 11:41 (UTC)

Pourquoi diviser par 4[modifier le wikicode]

Parmi toutes les possibilités de division paire, 4 est « le plus petit pairement pair » qui a le double avantage de différencier pairement pair et impairement pair et de de diviser TOUS les pairement pairs. Ce qui n'est pas le cas des autres diviseurs. Pour tout n, on peut diviser par 4.

Encore une fois, l'important est le travail sur p. Supreme assis (grain de sel) 21 janvier 2019 à 16:24 (UTC)