Leçons de niveau 18

DMS 2/Analytique (2)

Une page de Wikiversité.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Début de la boite de navigation du chapitre
Analytique (2)
Icône de la faculté
Chapitre no 22
Leçon : DMS 2
Chap. préc. :Analytique (1)
Chap. suiv. :Analytique (3)
fin de la boite de navigation du chapitre
Icon falscher Titel.svg
En raison de limitations techniques, la typographie souhaitable du titre, « DMS 2 : Analytique (2)
DMS 2/Analytique (2)
 », n'a pu être restituée correctement ci-dessus.

MONOGRAPHIE n°48 Structure de l’analytique (2)[modifier | modifier le wikicode]

La case Ca, son concept de catégorie w(cat)[modifier | modifier le wikicode]

Case Ca, concept de catégorie w(cat)
Sapin de Noël
    Une case est un contenant de sens associé à une architecture de notre mémoire, elle regroupe des groupes de sens G(w) grâce au concept de catégorie w(cat) qui lui est associé et lui confère un effet "boule de neige".
    Par exemple, dans ma case dont la catégorie est cat(oiseaux) et le concept de catégorie (oiseaux), tous mes oiseaux volent. Chez moi, c'est relativement simple car je ne fais que les observer dans mon petit jardin. J'ai entretenu une relation particulière avec certains qui reviennent tous les ans et avec une huppe qui est venue y nourrir son petit. Celle-ci dispose d'une case propre rattachée au groupe de sens (les huppes) de la case (oiseaux). Mais pour un ornithologue ce sera beaucoup plus compliqué, la case éclatera en tableau de sens et se verra rattacher des "sapins de Noël" de cases.
    Le contenu de ces cases évolue à mesure que s'enrichit notre expérience, et le concept de catégorie d'une case résulte de la structuration du sens par l'analytique. Il n'y a rien ici d'arbitraire car l'analytique range tous les sens qu'il distingue, les gère en mémoire dont il est souverain en créant de nouvelles cases, tableaux et architectures de sens. Il y a des cases de percepts, de concepts et d'architectures de sens, des cases concernant notre relation au monde extérieur et d'autres notre monde intime, les modes opératoires de nos fonctions mentales, leurs structures comportementales, leurs outils, techniques et stratégies particulières. Cet ensemble ne cesse d'évoluer en continu et se transforme par à-coups lors de restructurations partielles ou globales. 

Architectures de cases[modifier | modifier le wikicode]

Rattachement des tableaux Tai
    Un concept n'est concept de catégorie que d'une seule case, mais comme simple concept il appartient nécessairement à d'autres cases. Comme il n'est pas distinct de lui-même, toutes ces cases sont reliées entre elles par les relations d'identité des concepts de catégorie et leur propre concept distribué au sein de la mémoire. Ainsi la cat(oiseaux) est regroupée avec d'autres dans la case (animaux) dont la cat(animaux) appartient aussi à la case (les vivants) dont le concept de catégorie participe au concept métaphysique complexe du vivant.
    Une case est toujours liée à d'autres cases, elle peut faire partie d'un tableau qui est aussi un tableau de catégories de sens, ou d'une architecture en "sapin de Noël". Certaines grilles peuvent se développer dans le plan horizontal et verticalement. 
    Les tableaux possèdent également des catégories de sens qui les lient à des tableaux de portails jusqu'au tableau le plus général des moyens de l'analytique.
    Quand une case est détachée par duplication, elle voyage avec son sens, son nombre et ses signes. Elle reste toujours reliée à son architecture d'origine car la case dont elle a été dupliquée n'a pas disparu. Ce voyage a une intention, elle peut être tirée par son sens, sa localisation ou son signe. Elle va vivre des aventures de sens et son architecture de sens, son tableau de cases va en profiter pour s'enrichir. 

Tableau de travail TAT[modifier | modifier le wikicode]

Espace de travail EVT
    L’analytique a besoin d’un tableau de travail pour élaborer ses propositions, assembler des concepts complexes, structurer des ensembles, créer et charger de nouvelles architectures. Il peut y dupliquer et y effacer des concepts, des cases et des grilles. Ce tableau pourrait être de très grande dimension
    Il est possible que pour éviter qu’un tableau vide dupliqué ne se confonde avec son original, 2/ lui associe un signe qu’il conserve.

Espace virtuel de travail EVT[modifier | modifier le wikicode]

Architecture générale des opérateurs de la fonction mentale analytique
    C’est l’espace de travail spécifique des opérateurs Ae et Se de 2/. Il peut y assembler et y structurer des images, construire des représentations spatiales, des rêves.

Architecture générale des moyens de 2 : AGP[modifier | modifier le wikicode]

    Les pétales de cette rosace contiennent les concepts de catégories de tous les tableaux, grilles et architectures généraux, au centre ceux de son pouvoir de distinction et de ses modalités. Elle constitue l’élément central de l’architecture générale de la mémoire.

Structure générale de la mémoire[modifier | modifier le wikicode]

Structure générale de la mémoire
    Dans la partie haute du schéma ci-dessus, la rosace des moyens dont dispose la fonction analytique, avec ses modalités opératives au centre, ses grilles fondamentales dont la grille de complémentarité, ses valeurs et opérateurs logiques, la rosace des catégories générales, ses tableaux généraux, ses structures comportementales et son environnement.
    En dessous à gauche, son tableau de travail TAT qui lui sert à élaborer ses propositions, assembler des concepts complexes, structurer des ensembles, créer et charger de nouvelles architectures. Il peut y dupliquer et y effacer des concepts, des cases et des grilles.
    Légèrement au-dessus, son espace virtuel de travail EVT, spécifique de ses opérateurs Ae et Se. Il peut y créer et y assembler des images, construire des représentations spatiales virtuelles et des rêves.
    Plus à droite, l'architecture des fonctions mentales AFM et leurs structures universelles, ainsi que le tableau de leurs interactions TIM.
    En bas, son tableau général du monde TGM qui figure dans la monographie 19, et le tableau Ta (SGS) du système général de structuration de l’analytique qui figure dans la monographie 45.

Tableau général du monde[modifier | modifier le wikicode]

Tableau général du monde TGM
    Seules quatre fonctions interagissent directement au monde extérieur ou plutôt aux images mentales représentatives de ce monde : l'analytique qui fournit des perceptions et des représentations, la motrice des comportements qui manipulent des outils, la pathologique qui éprouve des satisfactions et déclenche des émotions et la volontaire avec ses objectifs, ses jugements et ses décisions. Parmi ces quatre, deux sont relativement passives malgré les apparences, l'analytique et la motrice fournissent des moyens mais ne décident pas. Seules la pathologique, l'ancienne fonction dominante, et la volontaire directrice qui l'a remplacée sont réellement actives au monde extérieur. Toutes deux ont des centres d'intérêt communs dans le monde : la défense pour la survie, l'alimentation, l'acquisition de biens par le travail et la chasse, la sexualité, la protection des descendants et des préoccupations sociales. L'analytique doit donc faire figurer tous ces éléments dans son tableau général du monde. Ce n'est pas une représentation du monde mais une représentation de l'interaction du vivant au monde. 
    On peut voir dans ce tableau de 81 cases une certaine analogie avec le Yi King sauf que ni son contenu, ni son but ne sont les mêmes. Chacune de ses cases est un portail vers d'autres tableaux. Cette présentation ne préjuge pas du contenu de la mémoire de chacun et il n'y a pas de bonne ou de mauvaise structure mémorielle, mais celle que l'on possède et que l'on a intérêt à découvrir. On y trouvera des situations et des richesses personnelles du sens qui témoignent des passions, des métiers, des connaissances et des capacités de chacun.