Leçons de niveau 11

Citoyenneté et démocratie à Athènes (Ve-IVe siècles av. J.-C.)/La cité athénienne, cadre de la vie politique

Une page de Wikiversité.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Début de la boite de navigation du chapitre
La cité athénienne, cadre de la vie politique
Icône de la faculté
Chapitre no 1
Leçon : Citoyenneté et démocratie à Athènes (Ve-IVe siècles av. J.-C.)
Retour auSommaire
Chap. suiv. :Le fonctionnement de la démocratie directe
fin de la boite de navigation du chapitre
Icon falscher Titel.svg
En raison de limitations techniques, la typographie souhaitable du titre, « Citoyenneté et démocratie à Athènes (Ve-IVe siècles av. J.-C.) : La cité athénienne, cadre de la vie politique
Citoyenneté et démocratie à Athènes (Ve-IVe siècles av. J.-C.)/La cité athénienne, cadre de la vie politique
 », n'a pu être restituée correctement ci-dessus.

Le cadre spatial est la cité, qui regroupe l’espace urbain, la ville ou polis (origine du mot « politique »), et le territoire qui l’entour, l’espace rural, qui se trouve en Attique (péninsule, ainsi que les littoraux).

Un espace, un territoire riche[modifier | modifier le wikicode]

En Attique, il y a trois différents types de terrains :

  • Des montagnes : boisées, marbre, argent
  • Des plaines cultivées
  • Des littoraux : port le Pirée (commerce)

Les guerres médiques ont été lieu de 490 av. J.-C. à 479 av. J.-C., avec trois batailles principales :

  • 490 av. J.-C. : bataille de Marathon, gagné par les Athéniens contre la Perse
  • 480 av. J.-C. : bataille de Salamine, bataille navale sur l'île de Salamine
  • 479 av. J.-C. : bataille de Platée, la Perse est écrasée en Béotie, au nord de l’Attique, une défaite finale

Une victoire grâce à sa flotte athénienne, financée par des impôts et menée par un tribut, qui dirige une alliance, la Ligue de Délos, pour protéger la Grande Grèce et ses cités. Athènes exerce son impérialisme, son influence aux autres cités, en imposant son monnaie, son système de poids et mesure, et son régime politique. Les cités indépendantes jalouses d’Athènes se regroupent derrière Sparte, avec la guerre du Péloponnèse :

  • 431 av. J.-C. : début de la guerre du Péloponnèse
  • 427 av. J.-C. : mort de Périclès
  • 404 av. J.-C. : fin de la guerre, après un siège d'Athènes pendant 1 an

Les régimes politiques d'Athènes au fil du temps :

  • VIe siècle av. J.-C. : tyrannie, sous Hippias
  • Ve-IVe siècles av. J.-C. : démocratie
  • IIIe siècle av. J.-C. : oligarchie

Un espace civique[modifier | modifier le wikicode]

Clisthène en 507 av. J.-C. organise un découpage administratif, une réforme démocratique, de l’Attique. La réforme organise un brassage des populations en découpant le territoire en 10 tribus. Le circonscription administrative, cadre à l’intérieur, d’où quelle les citoyens exercent leurs droits et leurs devoirs. Chaque tribu regroupe des citoyens, de la ville, de l’intérieur et de la côte. Cette réforme est démocratique car il organise un brassage, un mélange, géographique et sociale du demos (du peuple).

Un cadre de la citoyenneté[modifier | modifier le wikicode]

Le décret de Périclès en 451 av. J.-C. constate que seul les mâles, de père et de mère athéniens unis par le mariage, peuvent être citoyen.