Leçons de niveau 16

Calcul de coûts/Méthode Activity-Based Costing (ABC)

Une page de Wikiversité.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Début de la boite de navigation du chapitre
Méthode Activity-Based Costing (ABC)
Icône de la faculté
Chapitre no 3
Leçon : Calcul de coûts
Chap. préc. :Méthode des centres d'analyse
Chap. suiv. :Unité de Valeur Ajoutée (UVA)
fin de la boite de navigation du chapitre
Icon falscher Titel.svg
En raison de limitations techniques, la typographie souhaitable du titre, « Calcul de coûts : Méthode Activity-Based Costing (ABC)
Calcul de coûts/Méthode Activity-Based Costing (ABC)
 », n'a pu être restituée correctement ci-dessus.

Introduction[modifier | modifier le wikicode]

Au début des années 1980, de multiples critiques remettent en cause la méthode des centres d’analyse. Cette méthode conduisait les managers à prendre de mauvaises décisions. Certaines entreprises ont abandonné des projets au profit d’autres à cause de mauvais calcul de coût alors que ces projets étaient parfois plus rentables. C’est ainsi qu’à la fin des années 1980, le CAM-I (consortium entre des entreprises, chercheurs d'Université) a développé une nouvelle méthode de coût nommé Activity-Based Costing (ABC).

Principes de la méthode[modifier | modifier le wikicode]

La méthode ABC se base sur le principe suivant « l’activité consomme des ressources, les produits consomment des activités ». De plus, cette méthode ne fait plus la différence entre les centres d’analyses et centres principaux car dans cette méthode chaque activité est considérée comme étant principale.

Afin de comprendre le fonctionnement de la méthode ABC, trois notions importantes sont à connaître :

  • Tâche : correspond à la mission d’un individu (exemple : trier des factures, saisie comptable, emballer des cartons…)
  • Activités : correspond à un ensemble de tâche de même nature (exemple : réception des marchandises, contrôle qualité…)
  • Processus : correspond à un ensemble d’activités qui s’enchainent pour former une « méga activité » (exemple : processus achat, processus de production…)

Étapes de la méthode[modifier | modifier le wikicode]

En utilisant les concepts évoqués ci-dessus, nous pouvons désormais énumérer les différentes étapes de la méthode :

  1. Identifier les activités au sein de l’organisation
  2. Définir des inducteurs d’activité : pourcentages permettant d’allouer chaque ressource des différents processus sur les activités faisant partie de ce processus en fonction de leur consommation
  3. Affecter toutes les charges indirectes aux différentes activités que l’on a définies précédemment
  4. Définir des inducteurs de coûts
  5. Calculer le coût unitaire des inducteurs
  6. Déterminer le coût indirect
  7. Calculer le coût de revient final en sommant le coût indirect et le coût direct

Exemple[modifier | modifier le wikicode]

Une société de téléphonie produit deux types de housses de téléphone, une housse haut de gamme (Luxe) et une housse bas de gamme (Standard).

Voici quelques données concernant les produits:

Produit Luxe Standard
Nombre de produit vendu 300 600
Prix de vente unitaire 55€ 20€
Coût des achats des fournitures 3€ 1,5€
Heure de main d'oeuvre directe 2 heures 0,5 heure
Heure machine 1,5 heures 0,5 heure
Temps pour contrôle qualité 2 heures 1 heure

Nous dénombrons également trois centres principaux: approvisionnement, assemblage, administrations dans lesquelles des activités sont regroupés à l'intérieur.

Processus Activités Coûts des activités Inducteur de coût Volume inducteur Coût par inducteur
Approvisionnement Gestion des contrats 5 500 Nombres de contrats 3 1833,33
Réception et contrôle des fournitures 4500 Montant des achats 1800 2,5
Assemblage Assemblage manuel 3000 Heure de MOD 900 3,33
Assemblage automatisé 4000 Heure machine 1200 3,33
Contrôle qualité 5000 Nombre de produits 1200 4,17
Distribution Administration 2000 Coût de production 28 300 0,071
Expédition 2500 Nombre de produits expédié 900 2,78

Ainsi grâce à ce tableau, nous pouvons calculer le coût de revient des deux produits :

Luxe Standard
Quantité Prix unitaire Montant Quantité Prix unitaire Montant
Charges directes Fournitures 300 3 900 600 1,5 900
MOD 600 5 3000 300 5 1500
Charges indirectes Approvisionnement Gestion des contrats 1 1833,33 1833,33 2 1833,33 3666,67
Réception et contrôle des fournitures 900 2,5 2250 900 2,5 2250
Assemblage Assemblage manuel 600 3,33 2000 300 3,33 1000
Assemblage automatisé 900 3,33 3000 300 3,33 1000
Contrôle qualité 600 4,17 2500 600 4,17 2500
Coût de production 300 51,61 15 483,33 600 21,36 12 816,67
Distribution Administration 15 483,33 0,071 1094,23 12 816,67 0,071 922,06
Expédition 300 2,78 833,33 600 2,78 1666,67
Coût de revient 300 58,03 17 410,9 900 17,12 15 405,39

Avantages et Limites de la méthode[modifier | modifier le wikicode]

Avantages :

  • Apporte une nouvelle vision de l'entreprise grâce à l'optimisation des processus
  • Permet une meilleure analyse des coûts
  • Facilite la prise de décision

Limites :

  • Méthode coûteuse en temps et en argent
  • Besoin d'un très bon système d'information
  • Refus des salariés d'appliquer cette méthode considérée comme une "usine à gaz"
  • Ne s'applique pas à toutes les entreprises (nécessite une activité stable et récurrente)