Leçons de niveau 7

Brevet informatique et internet collège/Culture informatique

Une page de Wikiversité.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Début de la boite de navigation du chapitre
fin de la boite de navigation du chapitre
Icon falscher Titel.svg
En raison de limitations techniques, la typographie souhaitable du titre, « Brevet informatique et internet collège : Culture informatique
Brevet informatique et internet collège/Culture informatique
 », n'a pu être restituée correctement ci-dessus.

Les activités d'apprentissage du B2i concernant la culture informatique porte sur les compétences 2.1 à 2.6 à intégrer dans le programme des disciplines.

Base du vocabulaire spécifique de l'informatique[modifier | modifier le wikicode]

Pour comprendre les sujets abordés dans le cadre du Brevet informatique et internet, il faut avant tout présenter ce qu'est l'informatique et à quelles tâches sont adaptés les différents outils.

Les outils informatiques sont avant tout constitués d’une base physique avec laquelle l'utilisateur interagit pour consulter, manipuler, et créer des données. Cette partie physique est nommée matériel informatique, ou ordinateur, mais l’on emploie également parfois le terme anglais hardware.

La gestion du matériel informatique est réalisée par un système d'exploitation, logiciel servant d'interface entre la machine et les autres logiciels (jeux, navigateur Web, traitement de texte…) qui sont eux-mêmes des interfaces entre les données et l'utilisateur.

Matériel informatique[modifier | modifier le wikicode]

Le matériel informatique désigne l’ensemble des périphériques informatiques.

On peut distinguer quatre types de périphérique :

  • périphérique d'entrée;
  • périphérique de sortie;
  • périphérique de stockage;
  • périphérique de traitement.

Les périphériques d'entrée[modifier | modifier le wikicode]

Les périphériques d'entrée permettent d'envoyer des données du monde physique vers la machine. Cela comprend aussi bien le clavier, la souris, qu'un scanner ou un micro. Les informations entrées dans un ordinateur à l'aide d’un tel périphérique sont dites numérisées.

En effet, les ordinateurs sont des machines dont le fonctionnement interne repose entièrement sur des représentations numériques, c'est-à-dire sous forme de nombres. Derrière toutes les données que gèrent pour vous un ordinateur, se cache un nombre.

Les périphériques de sortie[modifier | modifier le wikicode]

À l'autre bout de la chaîne numérique on trouve les périphériques de sortie desquels se dégagent des informations sous forme analogique, qui sont compréhensibles pour un être humain. Cela comprend notamment les écrans, les haut-parleurs et les imprimantes.

Les périphériques de stockage[modifier | modifier le wikicode]

Toutes les données que manipule un ordinateur sont emmagasinées dans des périphériques de stockage, également nommés mémoire. Cela comprend notamment les disques durs et les clefs U.S.B. pour les stockages non-volatiles, c'est-à-dire qui ne sont pas perdus lorsqu'on éteint la machine. En effet, certains périphériques de stockage, comme la mémoire vive, sont utilisés pour offrir un accès rapide aux données qu’elles contiennent; mais elles ont une capacité de stockage nettement inférieure et les informations stockées sont perdues à l'arrêt de la machine.

Les périphériques comme les disques durs sont qualifiés de mémoire de masse ou périphérique de masse.

Sur certains supports de stockage numérique comme les CD-ROM et les DVD-ROM il n'est possible d'écrire des données qu'une seule fois. Après cela il n'est plus possible que de lire les données qui y ont été inscrites. Il n'est plus possible d'écrire à nouveau sur le support par la suite. Il existe cependant d'autres disques optiques comme les CD-RW et les DVD-RW qui permettent de ré-écrire sur le support plusieurs fois.

Les périphériques de stockages peuvent également être mis dans les rôles de périphériques d'entrée et de sortie. Toutefois, contrairement au clavier et à l'écran, les informations ne subissent alors pas de transformation de l'état numérique à l'état analogique.

Les périphérique de traitement[modifier | modifier le wikicode]

Enfin l’ensemble des opérations réalisées sur les données numérisées sont accomplies par les périphériques de traitement. Le plus important est le processeur ou CPU (de l'anglais Central Process Unit) qui réalise la plupart des tâches ordonnées. Mais certains traitements sont délégués à des périphériques dédiés, comme les cartes son pour les traitements audio, ou les cartes graphiques pour le traitement d'images.

Aller plus loin[modifier | modifier le wikicode]

Vous pouvez découvrir davantage et de manière plus approfondie le matériel composant un ordinateur en vous reportant aux articles suivants :

Logiciel[modifier | modifier le wikicode]

Les logiciels ou programmes sont les outils virtuels que l’on utilise pour manipuler les informations stockées dans l'ordinateur. Comme dans la vie courante, chaque outil est conçu pour répondre à une tâche spécifique. Il existe donc une grande variété de catégories de logiciels.

Les plus usuels sont :

  • l'éditeur de texte qui permet de saisir et éditer des fichiers texte brut;
  • le traitement de texte qui permet de manipuler du texte structuré et mis en forme (titres, gras, italique, etc.);
  • le tableur qui permet de manipuler des feuilles de calcul;
  • le logiciel de présentation qui permet la conception de diaporamas;
  • le navigateur web qui permet de consulter des pages web.

Il en existe beaucoup d'autres aux applications plus ou moins spécifiques, certains étant qualifiés de progiciel car conçus spécialement pour répondre aux besoins d’une profession, voire d’une entreprise donnée.

Les traitements que permet un logiciel, sont appelés fonctionnalités. Par exemple, mettre un texte en gras est une fonctionnalité courante d’un traitement de texte.

Système d'exploitation[modifier | modifier le wikicode]

Le Système d'Exploitation est le logiciel qui s'occupe de la gestion du matériel informatique et réalise le lien entre la machine et les autres logiciels(jeux, navigateur Web, traitement de texte…). C'est, sauf cas rares, le seul logiciel à communiquer directement avec le matériel. Tous les autres logiciels communiquent donc exclusivement avec le système d'exploitation qui se charge de transmettre les ordres aux périphériques.

C'est donc un élément indispensable à l’utilisation d’un ordinateur. L'exploitation correcte de la machine par tous les autres logiciels dépend de son bon fonctionnement, aussi doit-il être le plus irréprochable possible. On peut ainsi dégager deux éléments importants pour un système d'exploitation. Sa stabilité, c'est-à-dire le fait de causer le moins d'erreurs possibles, et de gérer les inévitables erreurs le plus efficacement possible. Ses pilotes, c'est-à-dire le nombre de périphériques avec lesquels il sait communiquer et avec lesquels il peut donc interagir à la demande des autres logiciels.

Les systèmes d'exploitations les plus populaires actuellement sont, par ordre alphabétique :

Notons toutefois que les deux derniers sont de loin les plus répandus, car adjoints de manière pré-installée sur la plupart des machines vendues dans le commerce; bien que cette pratique soit assimilable à de la vente liée, illégale en France.

Les plus curieux pourront consulter la liste exhaustive des systèmes d'exploitation.

Traitement logiciel[modifier | modifier le wikicode]

Internet[modifier | modifier le wikicode]

Cheminement de l'information et ses transformations Compétence 2.2[modifier | modifier le wikicode]

Ordres de grandeur usuels des caractéristiques des ordinateurs et périphériques Compétence 2.3[modifier | modifier le wikicode]

Informations numérisées et interprétation Compétence 2.4[modifier | modifier le wikicode]

Traitements réalisés par une machine Compétence 2.5[modifier | modifier le wikicode]

Lois relatives aux utilisations d'informations nominatives Compétence 2.6[modifier | modifier le wikicode]

Liens externes[modifier | modifier le wikicode]