Autisme Inclusion Dimension-politique Histoire des notions : une evolution

Une page de Wikiversité.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Temps de visionnage : 12mn

Synopsis[modifier | modifier le wikicode]

L’experte propose ici une rétrospective de l’évolution des notions “d’intégration” puis “d’inclusion”. Elle démontre ces changements en présentant les différentes lois qui ont été votées.

Vidéo de la formation[modifier | modifier le wikicode]

Pages du PowerPoint de l'experte[modifier | modifier le wikicode]

Histoire des notions[modifier | modifier le wikicode]

  • Intégration est liée à la notion de « handicap » (Loi de 75 et circulaires  82 et 83 sur l’intégration scolaire et aussi celle de « prise en charge » ;
  • On est centré sur la pathologie et les déficits de la personne qui la rendent plus ou moins « intégrable » et « adaptable » au milieu qui l’accueille ;
  • Inclusion est liée à la notion de « situation de handicap » et  d’« accompagnement » ou de « prise en compte des besoins  particuliers » ;
  • Dans l’inclusion on est centré sur la situation dans laquelle se trouve la personne qui peut l’handicaper ou la sur-handicaper ;
  • Dès lors il faut agir sur la situation pour surmonter les difficultés ;
  • Le milieu doit se mobiliser pour rendre les savoirs accessibles.

Intégration[modifier | modifier le wikicode]

  • Ce concept aurait été beaucoup plus pertinent que celui d’inclusion car dans son sens philosophique il implique

« une interdépendance étroite entre les parties d’un être vivant ou les membres d’une société » (Lalande).

  • Mais comme il a été mal compris et mal utilisé et interprété comme une conformation à la norme, on a abandonné ce terme pour choisir celui d’inclusion.

Principes comparés des lois de 1975 et de 2005[modifier | modifier le wikicode]

Loi du 30 janvier 1975 Loi du 11 février 2005
Pas de définition du handicap Définition du handicap
Option d’intégration Option d’inclusion
Loi en faveur des PH

(Loi pour les PH)

Loi avec les PH.

Principe du partenariat

Discrimination positive Non-discrimination
Principe de protection Participation à la vie sociale
Principe de réadaptation Accessibilité et compensation des

conséquences du handicap

Logique de placement Logique de service à la personne aux BEP
Modèle de la prise en charge Modèle de l’accompagnement

La loi de 2005[modifier | modifier le wikicode]

  • La loi de 2005 a permis de passer de l’obligation éducative (Loi de 75) au droit à la scolarisation et à la formation, de préférence en milieu ordinaire ;
  • « Tout enfant présentant un handicap est inscrit dans l’école ou l’établissement le plus proche de son domicile qui représente son établissement de référence » ;
  • Beaucoup de difficultés de mise en œuvre même si le nombre d’enfants scolarisés a augmenté.

La loi de refondation de l’école (2013)[modifier | modifier le wikicode]

  • L’école refondée est présentée comme une « école inclusive » ;
  • Le principe de l’inclusion scolaire est posé pour tous les enfants sans distinction ;
  • « La scolarisation en milieu ordinaire est favorisée. Elle permet d’obtenir de meilleurs résultats pour les élèves en situation de handicap et pour les autres une plus grande ouverture à la différence » ;
  • La pérennisation du statut des AVS a été décidée ;
  • Mieux répondre aux besoins des élèves par le numérique ;
  • Formation des enseignants au handicap.
< Précédent| Suivant >