Leçons de niveau 13

États-Unis et le monde depuis les « 14 points » de Wilson/Annexe/États-Unis au Moyen-Orient

Une page de Wikiversité.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
États-Unis au Moyen-Orient
Image logo représentative de la faculté
Annexe 4
Leçon : États-Unis et le monde depuis les « 14 points » de Wilson

Annexe de niveau 13.

Précédent :Bases US à l'étranger
Suivant :Liens externes
Icon falscher Titel.svg
En raison de limitations techniques, la typographie souhaitable du titre, « Annexe : États-Unis au Moyen-Orient
États-Unis et le monde depuis les « 14 points » de Wilson/Annexe/États-Unis au Moyen-Orient
 », n'a pu être restituée correctement ci-dessus.



Les États-Unis au Moyen-Orient
Chevalet de pompage à Lubbock, au Texas. L'énorme consommation de pétrole par les pays riches nécessite de sécuriser les approvisionnements.

Le Proche-Orient (ou « Moyen-Orient » pour les Américains) est un territoire où coexistent les civilisations arabe, perse, kurde et turque ainsi que les religions avec le judaïsme, le christianisme, l'islam sunnite et chiite. Comment on y trouve les principales réserves de pétrole et de gaz naturel au monde, de loin les moins chers à exploiter, les États-Unis se sont rapidement impliqués dans cette région du monde.
Article connexe : Géopolitique du pétrole.

Tensions liées au pétrole[modifier | modifier le wikicode]

Le pétrole est un liquide d'origine naturelle, une huile minérale composée d'une multitude de composés organiques, essentiellement des hydrocarbures, il est raffiné pour obtenir de l'essence, du naphta, du fioul, etc. L'approvisionnement en pétrole et en matières premières déterminent les grandes puissances d'aujourd'hui d'un point de vue géostratégique et politique. Ainsi l'exploitation de cette source d'énergie fossile est l’un des piliers de l’économie industrielle contemporaine.

Rencontre entre Roosevelt et le roi d'Arabie saoudite Abdulaziz en 1945.

Origine du conflit[modifier | modifier le wikicode]

Les tensions entre les États sont principalement d’origine économique. Le pétrole, découvert par des ingénieurs américains au début du XXe siècle, est la grande richesse du Moyen-Orient. En effet cette partie du globe possède les deux tiers des réserves. Les « pétromonarchies » sont des États riches et peuplés de la péninsule Arabique qui suscitent l’hostilité des pays qui ont moins de réserves et qui sont plus peuplés. Le pétrole est donc l’une des causes de l’invasion du Koweït en 1990 par l'Irak de Saddam Hussein.

Enjeu du pétrole[modifier | modifier le wikicode]

Le pétrole, hydrocarbure très prisé, a attisé les convoitises des puissances coloniales et surtout des États-Unis. En effet les compagnies américaines exploitent les gisements à leur profit. La décolonisation, amorcée dans les années 1930, s’accélère après 1945. Mais les gouvernements de la région veulent aussi réaliser la décolonisation économique, en prenant le contrôle de leurs ressources.

Le Moyen-Orient dans la logique de la guerre froide[modifier | modifier le wikicode]

Le moyen Orient est une zone de conflit très importante entre les États-Unis et l'URSS, en effet le pétrole s'il est contrôlé par une puissance pourrait donner un avantage décisif pendant la guerre.

Doctrine Eisenhower[modifier | modifier le wikicode]

La doctrine Eisenhower a été définie par le président des États-Unis Dwight Eisenhower le 5 janvier 1957. Les États-Unis cherchent à limiter grâce à celle-ci la déstabilisation des pays du Moyen-Orient par le communisme grâce à des aides économiques et militaires. En effet si l'URSS prend le contrôle de cette région c’est la victoire du communisme et la défaite du capitalisme.

En 1956, le leader égyptien Nasser fait de même avec le Canal de Suez. La France et la Grande-Bretagne attaquent alors Égypte avec l’aide d’Israël. Mais l’intervention des deux leaders fait reculer les anciennes puissances coloniales qui se désengagent de la région. Le Moyen-Orient entre ensuite dans la logique de la guerre froide. Les deux superpuissances : URSS et États-Unis sont en concurrence au Moyen-Orient, chacune cherchant à intégrer dans son camp de nouveaux États possédant du pétrole.

On parle du complot dit du « protocoles de Sèvres », les États-Unis cherchent en appliquant la doctrine à stabiliser la région. Ils craignent encore que les gouvernements de ces pays soient renversés de l’intérieur par des forces révolutionnaires communistes, soutenues par le bloc de l'Est, ce qui entraînerait le contrôle des ressources pétrolières par les communistes.

Doctrine Carter[modifier | modifier le wikicode]

La doctrine Carter désigne la doctrine de politique étrangère américaine en 1980, les États-Unis s'engage à punir toute tentative de gagner le contrôle de la région du Golfe. Cette doctrine s'inscrit donc dans la continuité de la doctrine Eisenhower. L'application concrète de cette doctrine conduit à installer des bases militaires américaines dans la région du Golfe afin de surveiller la région. En effet celle-ci représente 5% de la production mondiale de pétrole.

Rapport entre pétrole et États-Unis de 1990 à aujourd’hui[modifier | modifier le wikicode]

Great Middle East Project ; Syriana ?

Suite à la chute du bloc soviétique les tensions entre les deux grandes puissances se sont apaisées, cependant certaines sont apparues et posent problème aujourd'hui. On note par exemple la montée de l'islamisme radical.

Contrôle du Moyen-Orient par les États-Unis[modifier | modifier le wikicode]

Cependant les États-Unis sont beaucoup mieux implantés dans la région, ils s’appuient sur Israël, sur l’Arabie saoudite et sur la Turquie. Les États-Unis deviennent incontournables au Moyen-Orient après la disparition de l’URSS en 1991, notamment lors de la libération du Koweït. Les années 1990 sont marquées par l’implantation militaire américaine dans les pays du Moyen-Orient et par le conflit persistant entre les États-Unis et l’Irak, soumis à un embargo meurtrier. L’opération « Liberté pour l’Irak » de mars 2003 renverse le régime irakien et aboutit à l’occupation du pays, mal acceptée par les Irakiens.

La place actuelle des États-Unis dans les pays importateurs et exportateurs de pétrole[modifier | modifier le wikicode]

Tableau de exportations et des importations chez plusieurs pays.