Basket-ball/Tir

Une page de Wikiversité.
Aller à : navigation, rechercher
Début de la boite de navigation du chapitre
Tir
Icône de la faculté
Chapitre no3
Leçon : Basket-ball
Chap. préc. : Règles
Chap. suiv. : Passe
fin de la boite de navigation du chapitre
Icon falscher Titel.svg
En raison de limitations techniques, la typographie souhaitable du titre, « Basket-ball : Tir
Basket-ball/Tir
 », n'a pu être restituée correctement ci-dessus.

Introduction[modifier | modifier le wikicode]

Au basket-ball, il convient tout d'abord que la gestuelle du tir d'un joueur soit juste sinon il va répèter des erreurs et les automatiser. Il sera alors très difficile de les corriger. Il faut donc avoir la connaissance des principes généraux du tir ou fondamentaux et les outils de contrôle de son geste. L'objet de ce chapitre est de vous donner des repères pour apprendre la gestuelle de tir mais aussi vous aidez à la perfectionner. On vera les 3 types de tirs les plus connus :

  • lancer franc : tir de type statique
  • le tir en extension
  • le tir en suspension

La gestuelle de tir[modifier | modifier le wikicode]

Les mains[modifier | modifier le wikicode]

Voir la position des mains et des appuis

La main droite se place SOUS le ballon . La main gauche se place ensuite sur le coté sans gêner l'action de la main droite elle sert à la montée et l'armé du ballon mais n'intervient pas dans la poussée elle ne sert que de guide. Les mains sont inversées pour les gauchers.

Les appuis[modifier | modifier le wikicode]

Pour le placement des appuis, il faut être face au panier. Il est conseillé d'avoir le pied droit légèrement avancé par rapport à l'autre, en général l'équivalent d'un demi pied. L'écartement des appuis correspond globalement à la largeur des épaules et doit permettre un équilibre parfait. Le regard sur la cible. Visez un point précis sur le cercle.

Le poignet[modifier | modifier le wikicode]

La flexion doit s'opérer le plus tôt possible, au début de la montée. Quand on attend la passe, le tireur doit être fléchi, les mains prêtes pour la réception et l'enchaînement du tir. Position des mains en « T ». Il ne vous reste plus qu'à avancer dans la balle (façon de parler), c'est-à-dire avancer le pied tireur ou faire un sursaut (2 pieds simultanés)

La montée du ballon[modifier | modifier le wikicode]

Voir la montée du ballon

Le plus possible le long du corps du côté de la main qui tire pour protéger le ballon. Je conseille une montée du ballon dans l'alignement de la jambe droite, plutôt que dans l'axe central. Le coude droit est alors placé vers l'arrière (tirer son coude vers l'arrière). Le placement sous la balle pour bien utiliser la force des jambes. La flexion des genoux correspond à la montée du ballon. Vous chercherez à vous fléchir en avançant les genoux vers le sol en même temps que vous monterez le ballon. L'image est de se glisser sous la balle. Il est conseillé de soulever les talons pour avoir un équilibre sur la plante des pieds.

L'armement[modifier | modifier le wikicode]

Le placement du coude proche de 90° (vue de profil) et proche de l'alignement du genou. Le poignet est également fléchi à angle droit. Certains joueurs préfèrent avoir le ballon dans l'axe central au dessus du front (jamais au delà : comme derrière la tête), d'autres décalé vers la droite (pour un droitier). Je vous conseille le ballon légèrement décalé vers la droite pour un droitier avec comme repére la main gauche sur l'axe central (pouce de la main gauche au dessus du nez, toujours pour un droitier).

La poussée[modifier | modifier le wikicode]

Lancer franc (tir de type statique). Voir la poussée et la finition du tir

La poussée des jambes coordonnée à la poussée de votre bras tireur. Recherchez l'allongement maximum de votre bras pour une trajectoire haute du ballon. Le bras droit se tend complètement vers le panier (extension totale du coude). Le bras gauche reste quasiment dans la position initiale.

La finition[modifier | modifier le wikicode]

Le cassé du poignet et l'action des doigts vers le cercle vont donner un effet rétro au ballon. Ils sont indispensable à une trajectoire haute et droite et correspondent à l'ultime précision du geste (pour information, on appelle cela le touché de balle). Ce mouvement doit être très relaché.

La différence entre les 3 tirs[modifier | modifier le wikicode]

lancer franc (tir de type statique)[modifier | modifier le wikicode]


le tir en extension[modifier | modifier le wikicode]


Info : Lors du all star game NBA 2007, le vainqueur du concours de tirs à 3 points, a battu ses adversaires en tirant de cette manière contrairement aux autres qui tiraient en suspension. Il a pu aller plus vite et dépenser moins d'énergie que ses concurrents (moins d'une minute pour exécuter 21 tirs). En 2005, le vainqueur avait gagné cette même épreuve en tirant en suspension.

le tir en suspension[modifier | modifier le wikicode]




Basket-ball
bouton image vers le chapitre précédent Règles