Amplificateur opérationnel/Comparateur

Une page de Wikiversité.
Aller à : navigation, rechercher
Début de la boite de navigation du chapitre
Comparateur
Icône de la faculté
Chapitre no10
Leçon : Amplificateur opérationnel
Chap. préc. : Logarithme, exponentiel et multiplicateur analogique
Chap. suiv. : Trigger de Schmitt
fin de la boite de navigation du chapitre
Icon falscher Titel.svg
En raison de limitations techniques, la typographie souhaitable du titre, « Amplificateur opérationnel : Comparateur
Amplificateur opérationnel/Comparateur
 », n'a pu être restituée correctement ci-dessus.

Comparateur[modifier | modifier le wikicode]

Le gain d'un montage amplificateur opérationnel dépend :

  • d'une résistance de rétroaction - ou contre-réaction (résistance entre la sortie et l'entrée inverseuse, et pas de résistance entre la sortie et l'entrée non inverseurse)
  • du rapport entre les valeurs des différentes résistances autour du circuit.

Maintenant, on va regarder ce qu'il se passe lorsqu'on élimine cette résistance de rétroaction et que les entrées sont alimentées sans l'intermédiaire de résistances.

Le montage en comparateur

Si la résistance d'entrée n'existe pas, la boucle de rétroaction est ouverte. En d'autres termes, on peut dire que la valeur de sa résistance est infinie, et que la valeur du gain du montage est, elle aussi, infinie. Le signe du gain (+ ou -) est déterminé par le signe de la différence de tension des deux entrées.


Début d'un principe
Fin du principe


Dans un comparateur, une tension de référence est mise en place sur la borne inverseuse et la borne non inverseuse mesure la tension à comparer. La tension de référence peut être obtenue par exemple par un pont diviseur de tension.

  • Si la tension à la borne + est inférieure à la tension de référence (entrée -), la tension de sortie sera "infiniment négative" (en pratique V_{SS})
  • Si la tension à la borne + est supérieure à la tension de référence (entrée -), la tension de sortie sera "infiniment positive" (en pratique V_{CC})



Début d'un principe
Fin du principe


Considérons la sortie de l'amplificateur opérationnel comme une source de tension. Avec une DEL (Diode ÉlectroLuminescente), on peut construire un circuit qui réagit lorsqu'un courant le parcourt.

V_S = V_{CC}

Lorsque V_S = V_{CC}, le circuit sera le même que celui-ci. Les piles sont réglées afin qu'au total, la différence de potentiel aux bornes de la DEL soit nulle : la DEL reste éteinte.

V_S = V_{SS}

Sur ce schéma, Pas réussi à analyser (erreur lexicale): V_S = V_{SS}={{Unité|-9|{{abréviation|V|volt}}}} . La tension aux bornes de la DEL est de 18 V, donc la DEL s'allume.

Conclusion[modifier | modifier le wikicode]

La DEL s'allume lorsque la tension sur l'entrée - devient plus grande que la tension présente sur le point commun des deux résistances R_1 et R_2 (pont diviseur de tension). Dans notre cas, ce sera pour une tension de 6,6 V. Si on intervertit les deux résistances, on aura alors un seuil de comparaison à 2,5 V.

Comparateur sans seuil ou avec seuil[modifier | modifier le wikicode]

Montage Inéquations de fonctionnement Caractéristique de transfert
Comparateur de tension
sans seuil alimenté
en bi-tension
Cours 03 image 01.png V_e^+>V_e^- \Rightarrow V_S = +V_{CC}

V_e^+<V_e^- \Rightarrow V_S = -V_{CC}

Cours 03 image 02.png
Comparateur de tension
sans seuil alimenté
en mono-tension
Cours 03 image 03.png V^+>V^- \Rightarrow V_S = +V_{CC}

V^+<V^- \Rightarrow V_S = 0

Cours 03 image 04.png
Comparateur de tension
avec un seuil positif
Cours 03 image 05.png V^+>V_0 \Rightarrow V_S = +V_{CC}

V^+<V_0 \Rightarrow V_S = -V_{CC}



Amplificateur opérationnel
bouton image vers le chapitre précédent Logarithme, exponentiel et multiplicateur analogique